Partenaire terrain :

Fédération des coopératives maraîchères du Niger (FCMN)

Période de réalisation :

2006-2009

Description :

UPA DI a appuyé la mise en place d’un projet pilote de mise en marché collective dans la filière oignon de novembre 2006 à mars 2009. Il s’agit d’une filière très professionnelle où le niveau d’expertise technique des producteurs est parmi les plus élevés de l’Afrique de l’Ouest. Toutefois, la situation des producteurs et productrices est précaire, notamment en raison d’un fort taux d’endettement dû au crédit usurier ou informel, d’un marché informel et peu organisé. Les producteurs n’ont généralement pas d’autres sources de revenus que celui que procure la production d’oignons.

Les objectifs de cette intervention étaient de deux natures :

  • Sécuriser davantage la production : les producteurs n’ont pas toujours les moyens de démarrer leur production au moment le plus opportun. L’appui a permis d’ajuster leur calendrier de production en fonction de l’approvisionnement des marchés (combler la demande au moment où il y a des pénuries).
  • Permettre aux producteurs d’obtenir un prix qui assure la couverture de leur coût de production : la situation de précarité des producteurs et souvent le manque d’infrastructures de conservation poussent les producteurs à brader la production aux usuriers et autres intermédiaires. Les systèmes de production, de conservation et de mise en marché ont été revus afin d’identifier des mécanismes et des outils permettant aux producteurs de vendre au meilleur prix, au moment le plus approprié.

Résultats :

  • Le système de commercialisation mis en place permet une plus grande implication des producteurs dans le marché. Les comités techniques villageois (CTV) mis en place dans les coopératives en sont responsables.
  • Accroissement de l’accès à l’information sur les prix et la capacité d’analyse des prix et leur évolution.
  • Élargissement des relations partenariales de la FCMN, notamment avec les institutions financières.
  • L’objectif identifié de 18 % des participantes au projet a été dépassé, puisque 24 % des producteurs pour cette première année du projet sont des femmes. De plus, plusieurs femmes ont été nommées au sein des CTV dans les coopératives.

Partenaire d’intervention :

Aucun

Financement :

Affaires mondiales Canada (anciennement l’Agence canadienne de développement international)

Axes d’intervention :

Production agricole et environnement

Commercialisation collective des produits agricoles et autres services aux membres

Album photos