Partenaires terrain :

Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage et le Cadre de collaboration et de dialogue entre organisations paysannes (CCD-G9) et ses organisations membres : Fédération des coopératives maraîchères du Niger (FCMN) Fédération des unions des groupements paysans du Niger Mooriben (FUGPN-Mooriben), Plateforme paysanne du Niger (PFPN), Réseau national des chambres d’agriculture du Niger (RECA), CONACOOP, CAPAN, CASPANI, AREN, FUCOPRI

Durée :

2012-2014

Description :

Le projet CoOPéquité, mis en œuvre au Niger par la FAO en collaboration avec le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM), a contribué aux efforts déployés dans le cadre de l’initiative gouvernementale dite des 3N, soit « Les Nigériens nourrissent les Nigériens ». Ce projet visait à appuyer le développement d’organisations de producteurs et productrices agricoles efficaces, performantes et intégrant les principes d’équité et de bonne gouvernance. Les activités du programme s’articulaient autour des trois axes stratégiques suivants :

  1. Promotion d’un environnement favorable aux organisations de producteurs et productrices agricoles (OPA) et à leur participation aux processus décisionnels.
  2. Accompagnement des processus de changement organisationnel pour le renforcement de la performance, de l’équité et de la gouvernance des OPA.
  3. Création de liens avec d’autres initiatives participatives pour l’autonomisation des hommes et des femmes, et pour une action collective efficace.

Pour réussir cette mission, la FAO a demandé à UPA Développement international (UPA DI) de se joindre à la démarche. L’intervention d’UPA DI avait pour buts de :

  • Contribuer à la redynamisation du dialogue entre le gouvernement et les organisations de producteurs ainsi que faciliter le dialogue entre le Réseau national des chambres d’agriculture du Niger (RECA) et la Plateforme paysanne du Niger (PFPN).
  • Outiller les acteurs-clés, notamment les OPA à tous les niveaux et les représentants du gouvernement, afin qu’ils puissent élaborer une vision commune pour renforcer la performance, l’équité et la gouvernance des organisations de productrices et producteurs agricoles.
  • Organiser et faciliter des modules de formation sur les thèmes de la « bonne gouvernance et équité au sein des OPA » ainsi que de la « bonne gouvernance, viabilité économique et accès aux marchés des OPA ».
  • Rédiger un guide des formateurs.

Partenaire d’intervention :

Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)

Financement :

Union européenne

Axes d’intervention :

Développement des organisations professionnelles agricoles

Concertation entre les acteurs de l’agroalimentaire

Dialogue sur les politiques agricoles

Album photos