Au Sénégal, où UPA DI collabore avec 11 organisations, l’objectif des prochaines semaines sera de planifier et de réévaluer,  selon l’évolution de la situation, les activités réalisables dans le mois.

« Le gouvernement sénégalais ayant interdit les rassemblements et les déplacements entre les régions, les activités de formation du programme LSGT (les savoirs des gens de la terre) sont présentement suspendues. Au cours de la période de suspension, les efforts seront concentrés entre autres vers des activités telles que la collecte d’informations sur l’état des services collectifs à la campagne, le suivi des remboursements des projets individuels et la compilation de données en préparation du rapport final, que nous pourrons plus facilement suivre à distance. La santé des gens est la priorité ! Actuellement, on doit se réinventer.  On doit s’adapter aux réalités imprévisibles et changeantes, tout en nous conformant aux arrêtés des différents pays, ainsi qu’aux directives du Gouvernement du Canada. Pour se faire, nous devrons dans les prochaines semaines, repenser nos stratégies et orienter nos activités vers le télétravail, vers ce qui est réalisable à court terme, en dépit du confinement de nos partenaires. »   Normand Jacob, chargé de programme, UPA DI.

Si certaines de nos organisations partenaires fonctionnent toujours, mais au ralenti, d’autres elles, ont dû cesser temporairement une partie de leurs activités. Dans ce contexte, UPA DI et ses partenaires LSGT ont effectué une demande auprès d’Affaires Mondiales Canada afin de repousser la date butoir initiale du projet, le 31 mai 2020, pour celle du 31 décembre 2020.

 

NOUVELLES DE NOS PARTENAIRES

Partenaires du CNCR: Le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR) notre partenaire principal au Sénégal, fonctionne, mais au ralenti. Un certain nombre d’employés sont actuellement en télétravail, mais ce n’est pas la réalité de tous. Afin de  permettre le démarrage de la campagne agricole 2020-2021, à partir de mai, des dispositions seront prises pour maintenir le service d’approvisionnement en intrant de la filière d’arachide appuyée par le CNCR.

Partenaires du CCPA / FEGPAB / FPMN / FPA / UGPM : Dans la semaine du 6 avril, un point sera fait avec notre répondant LSGT pour en savoir plus sur l’état de la situation. Pour l’instant, la plupart des activités fonctionnent au ralenti, ou sont temporairement suspendues. Toutefois, les services collectifs sont maintenus, et ce afin de permettre aux productrices et aux producteurs de lancer la campagne 2020-2021, et ainsi participer à la sécurité alimentaire du pays.

NOUVELLES DE NOS PARTENAIRES (suite)