Partenaire terrain :

Ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR)

Période de réalisation :

2014 à 2017

Description :

Cette intervention, qui se déroule dans les départements du Nord et du Nord-Est d’Haïti, s’insère dans le cadre du projet Renforcement des services agricoles II (RESEPAG II). Ce projet vise notamment à accroître l’accès des petits agriculteurs aux services de vulgarisation agricole et de formation sur la santé animale et végétale. À cette fin, un Fonds de cofinancement des services de vulgarisation agricole (FSV) a été mis sur pied. Ce fonds s’adresse aux organisations d’agriculteurs, aux acteurs du secteur privé, aux ONG impliquées dans la vulgarisation agricole, aux écoles professionnelles, universités et autres organismes de recherche qui sont invités à soumettre des propositions de sous-projet contribuant à l’un des objectifs suivants :

  1. promouvoir l’adoption de technologies prioritaires et d’intrants agricoles améliorés;
  2. réaliser des recherches appliquées sur les chaînes d’approvisionnement agricole;
  3. renforcer les organisations d’agriculteurs et développer les transferts de technologie;
  4. promouvoir l’amélioration des technologies après récolte et agroalimentaires.

Le FSV est géré par le MARNDR en collaboration avec les Tables de concertation agricole départementale (TCAD)*. Ces dernières ont la responsabilité d’exécution du fonds en faisant l’évaluation des propositions des sous-projets et en apportant une plateforme de supervision et de coordination pour les sous-projets. L’Alliance agricole internationale (AAI), qui est un consortium composé du Centre d’étude et de coopération internationale (CECI), d’UPA Développement international et de la Société de coopération pour le développement international (SOCODEVI), est mandatée pour assurer, en tant qu’opérateur, la gestion du fonds et le renforcement de la capacité et du fonctionnement des TCAD. Le mandat précis d’UPA DI dans ce projet consiste à évaluer les capacités des TCAD à s’acquitter de leurs responsabilités ainsi qu’à faire des recommandations en vue de leur renforcement.

* Les Tables de concertation agricole départementale (TCAD) ont été mises sur pied dans chaque département d’Haïti au début des années 2000, sous la responsabilité des directions départementales agricoles. Les rencontres mensuelles de ces tables visent à faciliter une meilleure coordination des activités du secteur, de discuter des importants dossiers d’actualité du ministère et de l’état d’avancement de la coopération dans chaque département. 

Résultats :

Un diagnostic des TCAD ainsi qu’une stratégie et un plan de redynamisation ont été effectués. Des améliorations ont été apportées à la gestion documentaire des tables ainsi qu’au processus d’invitations et de communication. Le membership des tables a été révisé et de nouveaux acteurs y ont été intégrés. De nouveaux règlements internes ont été adoptés par les TCAD ciblées et soumis à l’appréciation des directions départementales agricoles. Des comités permanents ont été mis sur pied en vue d’améliorer la gouvernance des tables par une plus grande participation des diverses parties prenantes. Des comités ont aussi été mis en place pour l’approbation des dossiers de sous-projets, et ces comités sont pleinement fonctionnels. Ainsi renforcées, les TCAD prennent de plus en plus en charge les tâches qui leur sont dévolues.

Deux appels à propositions ont été lancés dans le cadre du projet RESEPAG-II.

Dans le cadre du premier appel à propositions, 409 profils des sous-projets ont été reçus. De ce nombre, 68 propositions de sous-projets ont été retenues. 29 sous-projets étaient en cours d’exécution au 31 mars 2016 pour un investissement total de 133,04 millions de gourdes. Parallèlement au démarrage du premier lot de sous-projets, l’AAI a poursuivi l’accompagnement des acteurs dans l’élaboration des dossiers de nouveaux sous-projets, toujours dans le cadre du premier appel à propositions.

Le second appel à propositions, lancé au début du mois d’août 2015, a donné lieu à l’analyse de 215 profils de sous-projets. Les TCAD en ont validé 57 pour l’étape de proposition détaillée. Au 31 mars 2016, le traitement de ces dossiers était en cours.

Les acteurs ayant soumis des propositions sont accompagnés durant tout le cycle des sous-projets, partant de la préparation et la soumission des profils en passant, notamment, par l’élaboration des dossiers à soumettre aux TCAD pour validation, afin d’arriver à l’exécution, le suivi et la clôture des sous-projets financés. Les plans de suivi de la mise en œuvre des sous-projets incluent des indicateurs spécifiques aux thématiques transversales : genre, nutrition et environnement.

Partenaire d’intervention :

Alliance agricole internationale

Financement :

Banque mondiale

Axe d’intervention :

Concertation entre les acteurs de l’agroalimentaire

Album photos: